Gâteau léger vanille & pistache

IMG_0912

De retour après près d’un mois de concours entre Paris, Arcueil et enfin Rungis, puis en vadrouille entre Rouen et Pornic (vous pourrez très bientôt lire le récit de mes péripéties ici-même), j’ai enfin défait mes valises, du moins pour quelques semaines. Je repars en effet très vite passer de nouveaux concours, les mois de mai et juin promettent d’être aussi excitants que fatigants !

Hier, après plusieurs heures scotchée à mon PC à rattraper les actualités et à regarder en replay mes émissions favorites, j’ai eu envie, face à la pluie qui tombait sur mes fenêtres, d’un bon gâteau réconfortant tout moelleux. Je voulais cela dit quelque chose de léger dans tous les sens du terme, ni écoeurant ni gras, et bien parfumé. J’ai donc ressorti une vieille recette traditionnelle de cake sucré que j’ai allégée en remplaçant l’huile par de la compote pomme-poire qui traînait dans mes placards, la farine de blé par de la farine de maïs, et j’ai recouvert le gâteau de pistaches concassés juste avant de l’enfourner, pour apporter du croquant ! C’est une vraie tuerie que je vous conseille vivement, avec une tisane et un bon livre, ce sera le meilleur allié de vos pauses gourmandes !

Pour vous tenir informés des prochaines recettes et des nouveaux articles à venir sur le blog, n’hésitez pas à vous abonner à son compte Facebook et à me suivre sur Twitter & Instagram !

Pour un moule carré de taille normale:

3 oeufs

1 yaourt de brebis

2 pots de sucre

3 pots de farine de maïs

1/2 pot de compote poire/pomme (qui correspond à une pom’pote)

arôme vanille

une belle poignée de pistache

1. Préchauffer votre four à 200°C. Clarifier les oeufs. Battre les jaunes avec le yaourt, ajouter la compote et le sucre.

2. Ajouter la farine en remuant délicatement.

3. Monter les blancs en neige à l’aide d’une pincée de sel, et les incorporer délicatement à la pâte. Parfumer selon vos goûts (arôme vanille, jus de citron, chocolat fondu, fleur d’oranger, eau de rose…).

4. Verser la pâte dans le moule, saupoudrer de pistaches concassées, et enfourner 35 minutes.

5. Laisser refroidir, puis démouler le gâteau, et déguster avec une bonne tasse de thé.

IMG_0900

IMG_0902

IMG_0909

IMG_0914

IMG_0920

Pain perdu & sa chantilly vanille

IMG_0827

Y a-t-il plus réconfortant en pleine période de concours qu’une tranche de pain perdu accompagnée de sa généreuse crème chantilly à la vanille maison ? Non. Voilà pourquoi la semaine dernière, après une semaine le nez dans les bouquins et enroulée dans mon plaid, j’ai demandé à ma mère de passer à la boulangerie ayant dans l’idée qu’elle nous prépare son délicieux pain perdu. Nous avons donc réalisé, pour le déjeuner de Pâques lundi dernier, une jolie assiette composée du fameux pain perdu, d’une crème légère à la vanille faite minute, et d’une petite salade de fruits rouges dont l’acidité compense le sucré de la brioche et la douceur de la chantilly. C’est un dessert succulent et qui se conçoit vraiment très rapidement, c’est pourquoi je vous en délivre les secrets aujourd’hui. Il ne me reste qu’à vous souhaiter un très bon appétit !

Pour 6 personnes

une petite brioche de Nanterre coupée en six belles tranches

2 oeufs

13 cL de lait

45g de sucre

45g de beurre demi-sel

une brique de 20 cL de crème entière, une gousse de vanille

1. Verser le lait et le sucre dans une casserole. Porter à ébullition.

2. Battre les oeufs dans une assiette.

3. Faire fondre le beurre jusqu’à ce qu’il soit légèrement coloré dans une grande poêle. Tremper rapidement les tranches de brioche dans le lait, puis dans les oeufs. Déposer les tranches dans la poêle chaude, laisser bien dorer de chaque côté.

4. Pendant ce temps, battre progressivement au robot la crème bien froide, ajouter les grains de vanille préalablement retirés de leur gousse, et une fois bien ferme, la transvaser dans un saladier et la garder bien au frais.

5. Servir les tranches encore chaudes avec la crème et une salade de fruits rouges. Se laisser aller à un véritable excès de gourmandise ;)

Pour suivre toutes les actualités du blog et découvrir avant leur publication les nouvelles recettes à paraître, n’hésitez pas à vous abonner aux comptes Twitter, Instagram & Facebook !

IMG_0816

IMG_0819

IMG_0822

IMG_0823

IMG_0830

IMG_0833

IMG_0836

Lasagnes aux légumes, pour faire venir le soleil

IMG_0811

Ah, pas facile de s’y retrouver niveau températures en ce moment ! On commence la journée par des pluies, on la termine sous un soleil radieux… A défaut de savoir comment m’habiller, je sais au moins quoi mettre dans mon assiette, car chez le primeur mes légumes et fruits préférés ont enfin fait leur grand retour, après un hiver longuissime ! A moi les salades de fraises et de framboises, les salades de tomates qui commencent à avoir du goût, mais c’est surtout mes lasagnes aux légumes adorées que je peux refaire avec bonheur ! Et avec les excès de chocolats qu’on a tous commis en ce week-end de Pâques, j’en suis sûre, un peu de verdure ne fait pas de mal ! En plus, cette recette change des recettes de lasagnes au boeuf que je n’apprécie que rarement car la viande est toujours beaucoup trop cuite. Au moins, avec les légumes, j’ai ma dose de vitamines pour la journée, et avec la béchamel ultra gourmande au basilic, je me fais quand même plaisir ! En plus, cette recette n’est pas très longue à préparer, il suffit d’avoir de bons légumes frais, quelques ingrédients de base pour la sauce et les pâtes au placard ! Sans plus tarder, voici le déroulé précis de la recette !

Pour 4 personnes:

1 courgette

3 petites tomates

2 poivrons

pour la sauce: 50g de beurre, 30g de farine et 30 cL de lait, du sel, du poivre, du basilic

des feuilles de lasagne (une douzaine)

une brique de sauce tomate (pour ma part je prends celle cuisinée aux oignons et à l’ail de chez Heinz)

du fromage râpé de votre choix

1. Laver les légumes et les tailler en fines rondelles ou fines lamelles.

2. Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu doux. Hors du feu, ajouter la farine puis remettre sur le feu et mélanger rapidement. Incorporer le lait petit à petit, toujours sur feu doux, jusqu’à l’obtention d’une sauce crémeuse.

3. Dresser (et oui, déjà, je vous l’avais dit que c’était rapide !!): dans un plat rectangulaire, disposer une couche de feuilles de lasagne. Disposer joliment les légumes, donner un tour de moulin à poivre et verser de la sauce tomate. Recouvrir de lasagnes, répéter la même opération, recouvrir de lasagnes et disposer une dernière couche de légumes (trois couches en tout, donc). Conclure par une épaisseur de lasagnes, puis verser la béchamel sur toute la longueur. Parsemer de fromage râpé (du comté pour ma part). Enfourner 25 minutes à 200°C, en surveillant le dessus !

Pour finir, je vous conseille de déguster ces lasagnes réchauffées, comme tous les plats en sauce c’est bien meilleur le lendemain ! Avec une petite salade verte, vous devriez être rassasiés !

N’hésitez pas à suivre les actualités du blog sur sa page Facebook, sur Twitter et également sur Instagram où vous trouverez un aperçu des prochaines recettes en avant-première !

IMG_0790

IMG_0796

IMG_0804

IMG_0802

IMG_0813

Gâteau au chocolat de Christophe Felder

IMG_0697

Il faisait beau ce jour-là. C’était un dimanche ensoleillé, nous avions mangé une raclette en famille le midi. Le dimanche, le temps file à toute vitesse, et en même temps, on le prend ce temps. Temps de se réveiller en douceur le matin, temps de préparer un bon plat mijoté le midi, temps de cuisiner un gâteau réconfortant quand le soleil commence à se coucher au goûter.  Temps de travailler dans le calme, de regarder un film sous la couette, de sortir prendre un café avec des amis alors que le rythme pressant de la semaine semble estompé.

Ce dimanche-là, j’ai repensé à un gâteau que j’avais réalisé il y a des années chez ma copine Marie, puis j’ai ressorti le livre de recettes de Christophe Felder « Les meilleurs choco-délices » (qui vous ne manquerez pas de le deviner, est un de mes sujets préférés), et une heure plus tard on se réunissait autour du gâteau fumant pour le dévorer avec envie.

Si vous aussi vous avez envie de réaliser cette petite merveille chocolatée, cassez 200g de chocolat noir et faites le fondre à feu doux dans une casserole à fond épais. Ajouter 200g de beurre en parcelles et lisser le mélange une fois que tout est bien fondu. Casser quatre oeufs en séparant les blancs des jaunes. Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Battre les jaunes avec 200g de sucre, puis y ajouter le beurre et le chocolat fondus. Verser en pluie 100g de farine. Ajoutez les blancs en neige délicatement. Versez la pâte dans un moule beurré et fariné. Chauffez votre four à 210°C, et y enfourner le gâteau pour 20 minutes. Saupoudrez de sucre glace une fois le gâteau refroidi.

Régalez-vous ! Et n’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux, ici sur Twitter, là sur Facebook ou encore sur Instagram !

IMG_0695

IMG_0708

IMG_0699

IMG_0692

IMG_0688

IMG_0683

Tronche de cake ! – Gâteau aux pommes et chocolat

IMG_0661

Au départ je pensais pouvoir qualifier ce gâteau de « gluten-free », mais après quelques recherches sur le net, j’ai découvert que l’épeautre contenait du gluten. Qu’importe, pour cette recette j’avais envie de changer les aliments que je mets habituellement dans mes gâteaux « classiques », et notamment ici la recette de mon gâteau au yaourt. Donc tant pis, gluten-free tu ne seras pas mon petit cake, mais rassure-toi mon petit ventre t’a beaucoup apprécié, avec tes petites pommes fondantes et acidulées et ton chocolat coulant. Et puis j’aime beaucoup ton look un peu rustique, même si bon d’accord c’est parce que je t’ai un peu oublié dans le four au début…

Pour un moule à cake de taille moyenne:

1 yaourt au lait de chèvre

1 pot de farine de petit épeautre + 1 pot de farine de maïs

2 pots de cassonade

1/2 pot d’huile (la prochaine fois je tenterai avec de la purée d’amandes ou quelque chose du genre)

3 oeufs

1 pomme

1/2 tablette de chocolat noir

1. Vider le pot de yaourt dans un saladier, le laver et le sécher. Ajouter les jaunes d’oeuf, l’huile, la cassonade, puis les farines.

2. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la pâte.

3. Laver, éplucher et couper la pomme en dés. Concasser le chocolat en petits morceaux. Ajouter le tout à la pâte, et verser celle-ci dans le moule à cake.

4. Cuire entre 30 et 40 minutes dans un four à 190°C. Surveiller la cuisson, au besoin couvrir de papier aluminium.

Cette recette vous a plu ? N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire et à la partager sur les réseaux sociaux, où vous pouvez me retrouver ici, ou encore  !

IMG_0649

IMG_0653

IMG_0657

IMG_0659

Lunchbox n°2: salade roquette, magret et pain d’épices

C’est la rentrée en région parisienne, et après une semaine de ski entre copines, il est temps de penser à perdre les kilos dus aux raclettes en série et de reprendre de bonnes habitudes alimentaires ! Je vous avais déjà présenté une de mes recettes fétiches dans un premier article, voici donc une nouvelle recette de salade à la mode sucré/salé ! En voilà quelque chose qui plairait bien à Cyril Lignac ! Il y a du croquang, du fondang, bref tout ça c’est bien gourmang ! Trêve de plaisanterie, me revoici avec une deuxième idée de salade rapide à faire, à préparer en 15 minutes top chrono la veille !

Pour une personne:

Une belle poignée de roquette

Une tranche fine de comté vieux

Une dizaine de petites tranches de magret de canard fumé

Une tranche de pain d’épices au miel

Pour la sauce:

Une petite cuillère de miel fruité

Une petite cuillère de vinaigre balsamique

Deux cuillères d’huile d’olive

1. Laver la salade, l’essorer et la couper grossièrement (encore une fois, c’est plus glamour à déguster, surtout si le beau gosse en face de vous tourne la tête à ce moment-là). Découper le pain d’épices en petits dés, faire pareil avec le fromage. Tailler de fines lamelles de magret. Réserver.

2. Préparer la sauce: verser tous les ingrédients dans un petit ramequin et bien mélanger.

3. Assembler: verser tous les ingrédients de la salade dans votre boîte à repas. Mélanger. Ajouter la sauce en filet. Fermer et secouer (vérifiez l’étanchéité de votre boîte AVANT cette opération). Dé-gus-tez !

La Cerise sur le Gâteau

Les lauréats du concours

Les lauréats du concours (photo toutendouceurs)

Cet hiver, on m’a parlé d’un chouette concours de pâtisserie organisé conjointement par la Société Générale et la Société Nationale des Meilleurs Ouvriers de France, « La Cerise sur le Gâteau ». Il s’agissait de réinventer les grands classiques de la pâtisserie française. Le première phase de sélection était basée sur le vote des internautes, à partir des photos des réalisations des candidats. Par la suite, les quatorze lauréats ont été invités ce week-end, samedi 21 février, à constituer des paires, composées d’un professionnel de cuisine et d’un amateur, et de réinventer la profiterole de Philippe Urraca, MOF et président du jury.

Le jury en pleine délibération (photo toutendouceurs)

Le jury en pleine délibération (photo toutendouceurs)

Prise par mes cours et mes concours, j’avais alors décidé de ne pas participer à ce concours, dont c’était la première édition, mais je compte bien prendre le temps de participer à la seconde ! Cela dit, j’ai été invitée par la Société Générale à assister à la remise de prix de ce concours, qui a eu lieu samedi soir à l’école Ferrandi (que j’avais, pour la petite anecdote, eu le bonheur de visiter deux semaines auparavant pour les portes ouvertes de l’école), en présence des candidats bien sûr, ainsi que des MOF. Je ne vous cache pas que voir tous ces grands noms de la gastronomie française réunis autour de moi dans la même pièce était franchement impressionnant, au moins autant que la qualité des desserts qui ont été proposés par les participants. Les petits choux ayant été dévorés très rapidement, je n’ai pas beaucoup de photos mais je vous invite à consulter les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #LaCeriseSurleGâteau si vous voulez voir de meilleures photos des desserts.

Le chou chocolat/ ananas/ mangue (photo toutendouceurs)

Le chou chocolat/ ananas/ mangue (photo toutendouceurs)

Les grands gagnants, Flore André et Maël Le Bacquer, avaient réalisé une très belle structure à base de nougatine et de choux. J’ai en outre particulièrement adoré le chou cannelle et chocolat, un vrai délice léger et gourmand, et le gros chou fruits tropicaux et chocolat était également excellent.

Le discours des deux gagnants (photo toutendouceurs)

Le discours des deux gagnants (photo toutendouceurs)

S’en est suivi un cocktail dînatoire pendant lequel j’ai pu discuter avec l’excellent candidat du Meilleur Pâtissier sur M6, AbdelKarim, quelqu’un de très accessible et qui donne aujourd’hui des cours, dont vous trouverez les modalités sur sa page Facebook !

photo 5

Encore merci à tous les participants pour leurs délicieuses réalisations et merci à Isabelle de la Société Générale pour son invitation !

Quant à moi, je vous retrouve très vite pour une recette plus que gourmande !  En attendant, rejoignez moi sur Facebook, Twitter & Instagram, où vous trouverez des aperçus de ce qui va suivre sur le blog ! A très vite !